vivre-a-chalon.com : Une autre info à Chalon et dans le Grand Chalon

Le portail local de chalon sur saone, pour les chalonnais ... par les chalonnais

mardi 28 mars 2017

Bonne Fête Gontran

Photo de Chalon

entre nous

Actus, Infos, News... parlons de Chalon !

Vous êtes ici :

LIGNE DIRECTE : CHALON-INFOS

publié 26 sept 2006 20:28 par La Rédaction

Vous avez été témoin d'un fait ?

Vous avez assisté à quelque chose d'insolite ou d'important ?


Ecrivez le ici pour nous en faire profiter !

 

combines.gif

Pour envoyer un avis cliquer sur "Participer à cette rubrique " à droite de cette page.
Pour réagir à un message cliquer sur "Donnez votre avis" dans la page qui s'ouvir


 


 

Chatenoy le Royal : Retour de Christiane Tremoy au conseil municipal

Ce n'est pas « une première » pour celle qui est très investie dans la vie associative chatenoyenne, Christiane Tremoy, effectue un retour au conseil municipal. Ce lundi soir, elle siège donc aux côtés de ses collègues de gauche, après une absence de trois années.


ELUE DEPUIS 22 ANS
Christiane Tremoy remplace donc Solange Bert, démissionnaire. Également très impliquée dans la vie associative, Solange Bert a été élue conseillère municipale la première fois en juin 1995, aux côtés deu maire de l'époque, Bernard Andriot.


 

Christiane Tremoy, a déjà effectué un premier mandat, elle a été élue en mars 2008, figurant alors en seconde position sur la liste conduite alors par Fernand Belda.


Employée de commerce en retraite , Christiane Tremoy, n'est autre que la présidente de l'amicale des donneurs de sang de Chatenoy.

 

Imprimer - par Daniel DERIOT - 27 mars 2017 - Réagir

Givry : Quel devenir pour l'auberge « La Billebaude » ?

 

Bruno Fabris, le gérant, animateur et homme orchestre de l'auberge  « La Billebaude » a confié  : "Je suis dépité... Il y a des combats qui sont perdus d'avance car impuissant devant les malfaisants... En tout cas je ne regrette pas d'avoir apporté durant 32 ans le partage passionnel de La Baude pour toutes les générations de Givrotins et ceux de la côte Chalonnaise... Je ne sais pas ce que va devenir La Baude mais rien de bon ne se profile ».


GASTRONOMIE-CONCERT ET CONVIVIALITE
C'est en 1985, que Bruno Fabris, ouvre cet établissement. Du nom d'un roman du célèbre écrivain régionaliste, Henri Vincenot, la « Billebaude » est à la fois, un restaurant, un espace de diffusion culturelle et musicale et une cave à bière.


De nombreux événements et concerts se déroulent dans ces lieux. De multiples rencontres s'y déroulent mais c'était sans compter sur des voisins (depuis partis) se plaignant du bruit.

Après une démarche inaboutie à l'amiable, une procédure administrative est entamée, malgré des travaux d'isolation, une procédure qui vient de donner raison aux plaignants.

Un vaste mouvement de solidarité regroupant des commerçants de Givry, des acteurs musicaux et culturels avec l'artiste Yves Jamait mais aussi le soutien de Claudine Vincenot avait été déclenché en guise de soutien à Bruno Fabris.

 
 
Imprimer - par Daniel DERIOT - 27 mars 2017 - 2 commentaires - Réagir

C.L.C.V 71 : Un rayonnement départemental et des actions multiples à partir de notre ville

 

Au 3éme étage du 45, rue Edouard Bénès, se trouve la permanence de l'Union Départementale de Consommation Logement et Cadre de Vie ( C.L.C.V), une confédération de défense des locataires mais aussi pleinement impliquée dans la défense des consommateurs et des problèmes environnementaux.


DU CHAUFFAGE URBAIN A L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF
« Nous souhaitons faire vivre la citoyenneté au quotidien » a souligné, Régis Ponsot, président départemental de la confédération. En présentant le rapport moral de l'année 2016, M. Ponsot a évoqué non seulement les axes stratégiques et les nouvelles orientations de la C.L.C.V comme le rapprochement incontournable avec la Franche Comté mais aussi les conséquences des nouvelles lois sur le logement et la consommation ( Alur et Hamon), sans oublier les dispositifs confortés par la loi d'un certain Emmanuel Macron...La C.L.C.V avec ses bénévoles est une « source d'épanouissement intellectuel, moral et humain » a relevé, Régis Ponsot.


A l'échelon chalonnais, le dossier lié au chauffage urbain a mobilisé bien des énergies , Michel Alegoet et Guy Micha, représentent la confédération au sein du comité des usagers, mis en place par la mairie.

 


 

LA REPRÉSENTATION DES LOCATAIRES ET LES SUJETS DE CONSOMMATION
La défense des services publics tout comme la gestion sociale et urbaine du patrimoine sans oublier d'autres concertations avec les bailleurs sociaux, Suez, Engie, mobilisent bien des militants dans le cadre de représentations. Différents partenariats sont noués au sein des près saint jean, tout d'abord ( régie de quartier-ville) mais aussi à l'échelon départemental (active...).

Des initiatives autour de la consommation ont été organisées avec Micheline Marconnet aux cours d'enquêtes nationales.Gérard Sevelinge, est devenu l'un des spécialistes de l'assainissement non collectif ( A.N.C), alors que le président Régis Ponsot, poursuit un important travail sur différents thèmes, lors d'émissions diffusées par France 3 ( 6 en 2016 sur le déménagement, les frais bancaires, les répartiteurs de Chaleur ou encore sur le démarchage téléphonique, la curatelle et le syndic bénévole)...Différentes actions d'information, d'interpellation sont conduites dans l'intérêt des locataires du logement social . L'OPAC 71 et LOGIVIE sont les organismes dans lesquels la C.L.C.V compte des administrateurs élus par les locataires eux mêmes.

 


 

INSTANCES ADMINISTRATIVES DE LA C.L.C.V 71
Bureau : Président d'honneur : Jean Claude Millet- Président : Régis Ponsot- Secrétaire : Martine Voisin-Secrétaire adjointe : Micheline Marconnet- Trésorière : Edwige Nicot. Membres du C.A
Michel Alegoet-Marie Thérèse Fenié-Colette Gabard- Cosette Grison-Nicole Perraguin.


Contacts : CLCV 71 : Appartement 131, 3éme étage-45, Edouard Bénés- CHALON . Tél : 03 85 41 59 68-

 
 
 
 
 
Imprimer - par Daniel DERIOT - 27 mars 2017 - Réagir

Internet : Ce que vous cherchez le plus en ce moment...

Imprimer - par @La rédaction - 27 mars 2017 - Réagir

Le Colonel Michel Marlot n'est plus , il avait dirigé les pompiers chalonnais de 1985 à 1994

Michel Marlot, dont les obsèques se dérouleront ce mercredi à Macon, a dirigé les pompiers chalonnais durant près d'une dizaine d'années. Il avait succédé à Jean Louis Léger, appelé alors au ministère de l'intérieur par Pierre Joxe. Michel Marlot, était une figure appréciée, possédant une autorité naturelle et une certaine réserve.


CHALONNAIS DURANT DIX ANS
« Il avait assumé dans un premier temps mon intérim, c'était un homme possédant de grandes compétences » a confié, ému Jean Louis Léger.
Il a laissé beaucoup de souvenirs en quittant notre ville, en 1994, transmettant le flambeau de chef de centre à Alain Diry. Michel Marlot, né le 13 Mars 1953 a effectué toute sa carrière chez les sapeurs pompiers. Il était natif du Creusot.
C'est en qualité de capitaine, qu'il succède donc à Jean Louis Léger, au centre de secours principal de notre ville, le 1er Février 1985. Il venait de Macon, de la Direction Départementale. Le 1er Janvier 1989, il est nommé inspecteur départemental adjoint au S.D.I.S 71. En 1994, après une décennie, il poursuit sa carrière comme directeur des études à l'école nationale supérieure des officiers et sapeurs pompiers à Nainville-les-Roches. Il revient dans notre département, comme adjoint au D.D.I.S.S le 1er Août 2000. Nommé directeur en 2001, il est promu colonel en 2005 et achève sa longue carrière professionnelle en septembre 2015.


IL FAISAIT BOUGER LES LIGNES
Lors de cette cérémonie , l e président du conseil d’administration du SDIS 71, le Dr Bertrand Rouffiange avait qualifié le colonel Marlot d’homme « loyal, libre, passionné, compétent, voire même d’atypique et qui fait bouger les lignes ».
Hors de ses fonctions professionnelles, ce personnage de nature discrète a su nouer bien des liens, et pas seulement à Macon, mais dans l'ensemble du département. Possédant un humour décapent, il avait publié un ouvrage teinté d'humanisme intitulé «  Ma grand-mère, le sociologue et le charcutier peintre ».
A sa famille, à l'ensemble des sapeurs pompiers, notre rédaction exprime ses plus vives pensées et condoléances.
Nos photos : Michel Marlot ( Photos SDIS )

 
 
Imprimer - par Daniel DERIOT - 27 mars 2017 - Réagir

Solidarité : don du sang, 80 donneurs, à la collecte de samedi matin

Dernière collecte samedi matin, pour Alain Ducloux, l'un des fidèles des rendez-vous organisés par l'amicale des donneurs de Chalon. Les responsables de l'amicale avec notamment Jean Pierre Guittard et Anne Maréchal, respectivement président et secrétaire ont salué la fidélité et le sens des responsabilités d'Alain. Ce chalonnais, bien connu, a effectué 82 dons. A deux unités près, c'est le nombre de donneurs qui se sont présentés, à la salle du clos Bourguignon, pour effectuer le geste qui sauve. Une collecte pratiquée par les personnels médicaux et de soins de l’Établissement Français du Sang ( E.F.S ).


UNE COLLECTE A L'HOTEL DE VILLE : LE SAMEDI 8 AVRIL
La prochaine collecte organisée par l'amicale, se déroulera le samedi 20 Mai de 8 H à 12 H 30, au clos bourguignon. Mais avant cette date, les membres de l'amicale participeront à une grande journée, fixée au samedi 8 Avril prochain, pour une collecte organisée en coopération avec le Rotary club. Précisions, cette collecte se déroulera à l'hôtel de ville, salle du conseil municipal de 10 H à 18 H. Elle est parrainée par Adrien Hardy, Fabrice Moreau et Synney Chouraqui, champions d'aviron.

 
Imprimer - par Daniel DERIOT - 27 mars 2017 - Réagir

Stèle du 19 Mars : Un non, Franc et Massif, de l'A.C.F.A.N.O.M.A, réaffirmé dimanche matin

 

Dimanche, à deux reprises, les membres de l'A.C.F.A.N.O.M.A ont réaffirmé leur désapprobation à propos de l'implantation d'une stèle en mémoire du 19 Mars 1962...Tout d'abord au cours de l'assemblée générale, se déroulant à la salle des fêtes des Charreaux ; puis en réponse à notre sollicitation devant la stèle érigée au cimetière de l'Ouest, à l'issue de la cérémonie en mémoire des événements du 26 Mars 1962 ( Rue d'Isly à Alger) et d'Oran du 5 Juillet 1962.


A L'EXCEPTION DU 19 MARS
Les plaies sont encore vives, outre les massacres de l'après 19 Mars 1962, l'abandon des harkis, une reconnaissance qui tarde, des propos qualifiés d'intolérables tout comme une présence de l'actuel chef d'Etat à une cérémonie à Paris ne font qu'amplifier à leurs yeux l'absence d'harmonie et de concorde.


Lors de cette assemblée générale, présidée par Claude Peran, ont été évoqués le souvenir de Jacqueline Arnaud, de Mohamed Daoud ainsi que celui de Georges Loriol, décédés en 2016. L'A.C.F.A.N.O.M.A regroupe une centaine de famille et participe aux différentes cérémonies patriotiques et commémoratives, à l'exception de celle liée au 19 Mars.

 


 

DES LIENS CONVIVIAUX TRES FORTS
Des délégations de l'association sont présentes aussi aux cérémonies du 5 Décembre, en hommage aux morts pour la France, en Algérie-Tunisie et au Maroc, à Saint Marcel, Champforgeuil et Givry.


L'an dernier, l'association entretenant a tissé des liens conviviaux avec le cercle Algérianiste et l' AJFANOMA de Lons le Saunier.
Le chant des Africains tout comme la Marseillaise ponctuent les cérémonies et rencontres de l'association dont le bureau est composé dé Claude Peran ( Président) ; Lucien Ziani ( Vice Président), Maritne Mercier ( Secrétaire ) et André Batoni ( Trésorier ). Des rencontres renforçant des liens conviviaux très forts noués de longue date.


Nos photos : Les membres de l'ACFANOMA, devant la stèle, au cimetière de l'Ouest, dimanche matin...Chant des Africains et Marseillaise pour ce rassemblement à l'issue de leur assemblée générale.

 
 
Imprimer - par Daniel DERIOT - 27 mars 2017 - Réagir

Solidarité : Apiculteurs sans Frontières, des actions dans le val de Saône et en Afrique

« Nous conduisons des actions au Sénégal, au Burkina Faso mais aussi dans le Val de Saône «  a commenté, Yves Rondelet, président de l'association Apiculteurs sans frontières, lors de l'assemblée générale se déroulant à Fragnes.


25 ANS D'EXISTENCE
Certaines de ses actions sont conduites avec des scientifiques, comme l'implantation d'un parc avec la préservation de plantes médicinales mellifères au Burkina. D'autres contribuent à une réinsertion sociale avec une formation dispensée à des enfants d'un foyer d'enfants de la rue au Sénégal. L'association compte près d'une cinquantaine d'adhérents et développe des ruchers pédagogiques partagés dans plusieurs communes du val de Saône ( La Truchère, Oslon, Sassenay, Gergy).


« DES SENTINELLES ENVIRONNEMENTALES »
A compter de lundi, l'association sera visible sur internet, grâce à un important travail présenté par Max Westby, apiculteur à Sully. Ce site a été présenté à la députée, Cécile Untermaier. Cette dernière a rendu hommage aux apiculteurs « vous êtes des sentinelles environnementales ». La députée a rappelé l'importance du principe de précaution et celui de la loi sur la biodiversité. « Comme nous les députés, vous devez faire face à des lobbys importants » a constaté, Cécile Untermaier.

 

Plusieurs élus assistaient à cette rencontre, Violaine Gillet, conseillère départementale ; Véronique Filleule ( Crissey), Marie Hélène Rabut ( Sassenay) et Philippe Fournier, maire de Gergy ainsi que Marc Piard, président du Groupement départemental Sanitaire des apiculteurs de Saône et Loire.

 
 
 
Imprimer - par Daniel DERIOT - 26 mars 2017 - Réagir



Rechercher dans cette rubrique  




 
 



 

LE FIL INFO EN DIRECT

EN UNE - SORTIR
NOUS CONTACTER

 agenda FOCUS 

HUMEURS, & DÉBATS 
Lettre d'information

Nos billets
PHOTOS  BD
CINÉMAS
 
TV Portraits FAQ  LIRE Revue de web



RÉGIE PUB : Contact ici


Nos partenaires : Votre site internet Communication événementielle